Développement d’une solution 100% numérique au laboratoire

Publié le 10 juin 2022

Premier laboratoire de biologie médicale en France à mettre en place une solution digitale de gestion du processus pré-analytique, Biomedilam a passé le cap vers le tout numérique il y a maintenant plus d’un mois sur son site de Châteaubriant. Derrière ces termes techniques se cache un concept qui peut être résumé assez simplement : lors du prélèvement, les échantillons pré-identifiés à l’aide d’un numéro unique et non reproductible sont associés informatiquement et de manière définitive au dossier du patient, permettant ainsi de s’affranchir de l’étape de collage d’étiquette Code Barre sur le tube. L’anonymat du patient est renforcé, car les données liées à son identité n’apparaissent plus sur le tube.
 
Cette solution novatrice présente de nombreux atouts, à commencer par la dématérialisation. Une fois le tube lié au patient en salle de prélèvement, toutes les informations du dossier telles que l’identité, le numéro de tube et les analyses associées sont transmises par voie numérique au système d’information du laboratoire. L’étape d’étiquetage réalisée auparavant manuellement et soumise à l’erreur humaine est donc supprimée. Cette nouvelle solution garantie donc une identito-vigilance totale et réduit considérablement les non-conformités liées à la traçabilité du prélèvement.
Cette solution permet également de réduire le temps d’attente des patients lors de l’enregistrement du dossier et ainsi de mieux les accueillir. L’utilisation de la solution GeT (Greiner eHealth Technologies) s’inscrit également dans une démarche éco-responsable de l’entreprise puisqu’avec cette solution, nous réduisons énormément l’utilisation du papier sans pour autant devoir augmenter notre espace de stockage numérique.
 
Fruit d’une réflexion commune de plus d’un an avec le fournisseur de tubes Greiner Bio-One qui est à l’origine du projet, l’interface a été testée, éprouvée et a fait l’objet de nombreux développements afin de s’assurer de la maitrise totale du processus et de son adaptation à la totalité des cas de figure pouvant se présenter au laboratoire pour assurer au patient la meilleure prise en charge.
 
Au laboratoire de Châteaubriant, 60% des bilans prélevés en interne sont actuellement traités via la solution GeT et d’ici à la fin septembre, nous atteindrons les 100%. La solution sera ensuite déployée sur nos 9 autres laboratoires : Chartres de Bretagne – Châteaugiron – Derval – Guémené-Penfao – La Guerche de Bretagne – Héric – Pouancé – Vern sur Seiche – Vitré d’ici à la fin de l’année 2022. La solution sera également proposée à nos deux hôpitaux partenaires : le Centre Hospitalier Châteaubriant – Nozay – Pouancé et le Centre Hospitalier Simone Veil de Vitré, pour lesquels nous assurons un service 24h/24h, 7j/j. En parallèle, nous travaillons en étroite collaboration avec les équipes de Greiner et Stiwa pour développer une solution similaire à celle utilisée au laboratoire qui sera destinée à tous les infirmiers libéraux avec lesquels nous travaillons. Biomedilam sera le premier laboratoire en Europe à leur proposer cette solution qui aura pour objectif de leur faciliter le quotidien et d’améliorer le délai de rendu des résultats pour les prélèvements à domicile.
 
Ce projet intègre et complète parfaitement les orientations données par le Ségur du numérique en santé qui occupe actuellement tous les professionnels. La digitalisation des processus, l’accroissement de la vigilance quant à l’identité du patient et l’assurance de la transmission des résultats dans les meilleures conditions de délais et de sécurité numérique sont en effet essentiels et prioritaires pour mieux prévenir et mieux soigner.
 
Toutes les équipes Biomedilam se réjouissent de cette solution innovante et fédératrice qui permet l’évolution des pratiques quotidiennes et la phase pré-analytique dans le but d’améliorer la prise en charge du patient au sein d’un secteur en permanente évolution et tourné vers l’avenir.
 
Crédit photos : ©L’Éclaireur de Châteaubriant