START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH

Le laboratoire est dirigé par 11 spécialistes, afin de mieux répondre aux besoins de la population.

Hématologie

L’hématologie est la branche de la médecine qui étudie le sang et ses maladies (ou hémopathies). Elle étudie plus particulièrement les cellules sanguines dont l’origine est hématopoïétique (synthèse de ces cellules dans la moelle osseuse) et qui ont un rôle pour l’oxygénation, l’immunité et la coagulation, et étudie également certaines molécules plasmatiques que sont les facteurs de coagulation.

Biochimie

La biochimie est l’étude des réactions chimiques qui se déroulent au sein des êtres vivants, et notamment dans les cellules. La complexité des processus chimiques biologiques est contrôlée à travers la signalisation cellulaire et les transferts d’énergie au cours du métabolisme.

Immunologie

L’immunologie est la branche de la biologie qui s’occupe de l’étude du système immunitaire. Les réactions de défense de l’organisme face à un organisme pathogène – quelle que soit la nature de celui-ci, virus, bactérie, champignon ou protozoaires, les maladies auto-immunes, les allergies et le rejet des greffes forment l’aspect médical de cette science.

Bactériologie

La bactériologie médicale est une branche de la Biologie médicale qui consiste en l’analyse de divers liquides biologiques (parfois de tissus) dans le but d’isoler et/ou de caractériser une ou des bactéries pouvant être responsables de la pathologie suspectée à l’aide de techniques directes ou indirectes.

Prélèvements

L’hématologie est la branche de la médecine qui étudie le sang et ses maladies (ou hémopathies). Elle étudie plus particulièrement les cellules sanguines dont l’origine est hématopoïétique (synthèse de ces cellules dans la moelle osseuse) et qui ont un rôle pour l’oxygénation, l’immunité et la coagulation, et étudie également certaines molécules plasmatiques que sont les facteurs de coagulation.

Hémostase

L’hémostase est l’ensemble des mécanismes qui assurent le maintien du sang à l’intérieur des vaisseaux et, en particulier, des phénomènes qui déterminent l’arrêt du saignement lorsqu’un vaisseau est blessé. La coagulation du sang est un des temps de l’hémostase.

Immuno Hématologie

L’immuno-hématologie ou immunohématologie est la science consacrée à l’étude des propriétés antigéniques du sang, des réactions immunologiques correspondantes, et des pathologies qui y sont associées.

Sérologie

La sérologie est l’étude des sérums et des variations ou modifications de leurs propriétés au cours des maladies. Depuis les progrès de la biologie, elle consiste surtout, via ce qu’on appelle communément une analyse de sang, à mettre en évidence des indices de présence de pathogènes dans l’organisme, au moyen de différents tests.

Hormonologie

L’hormonologie est une branche de la biochimie clinique qui étudie les anomalies hormonales. Le laboratoire d’hormonologie travaille en collaboration avec le service d’endocrinologie.

Mycologie

La mycologie médicale est une branche de la médecine, plus spécifiquement de la Biologie médicale, qui consiste à isoler et caractériser les levures, champignons filamenteux ou champignons dimorphiques dans divers liquides ou tissus d’origine humaine dans le but de caractériser l’origine mycologique ou non d’une pathologie.

Biologie de la reproduction

La biologie de la reproduction est une branche de la biologie médicale ayant pour objet l’analyse de liquides séminaux dans le but de diagnostiquer les pathologies de la reproduction, ou plus exactement de la procréation, mais aussi la mise en place de techniques de biologie interventionnelle au cours de l’assistance médicale à la procréation.

Allergologie

L’allergologie est une spécialité de fonction prenant en charge les maladies provoquées par une réponse spécifiquement différente de l’organisme à son environnement normalement bien toléré. Il s’agit d’une discipline transversale, touchant à l’ensemble de l’organisme en tant qu’entité. En effet, les pathologies allergiques atteignent tous les organes : principalement appareil respiratoire, appareil digestif, peau et muqueuses, séparément ou bien consécutivement voire concomitamment.

Parasitologie

La parasitologie médicale étudie les maladies de l’homme provoquées directement ou indirectement par les parasites. Le contexte biologique qui entraîne l’intervention de ces agents bien particuliers éclaire en grande partie leur action et mérite à ce titre qu’on en rappelle les principaux traits.

Analyse eaux de puits

Certains puits sont destinés à l’évacuation, comme le puits perdu ou encore le puits d’infiltration, mais d’autres, comme le puits artésien, offrent une eau potable ou prête à être utilisée pour l’arrosage des potagers. Dans ce cas, une analyse est obligatoire. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs recommande son analyse au moins deux fois par an, au printemps et à l’automne.

Auto-immunité

Lors d’un bilan d’auto-immunité, les tests utilisés vont avoir un impact majeur sur la décision du diagnostic par le médecin, et ainsi faire une différence majeure dans la prise en charge du patient. Ces outils peuvent aider à détecter une maladie dans les premières phases de son développement, ce qui signifie que les patients peuvent mieux profiter de la vie.

Sérologie infectieuse

En Microbiologie Médicale, à côté des méthodes directes de mise en évidence d’un agent infectieux, les techniques indirectes de sérologie par dosage des anticorps sont devenues indispensables en infectiologie, au niveau du diagnostic, du suivi thérapeutique ou post-vaccinal, du dépistage, ou encore des enquêtes épidémiologiques.